RSS feed

Editorial

Jostrans célèbre son second anniversaire. Ce quatrième numéro est centré sur deux thèmes: technologie de la traduction/traduction technique et traduction audiovisuelle.

Au fur et à mesure que le journal se développe, sa triple dimension électronique, multilingue/culturelle et holistique évolue et se confirme.

Jostrans a été conçu comme publication électronique. Ceci implique que, sur le plan quantitatif, il n'est pas aussi restreint qu'une revue imprimée. Cela permet également de diffuser des documents dans un éventail de langues, et dans des domaines qui ne concernent pas exclusivement ceux et celles qui appartiennent au courant majoritaire du monde de la traduction, mais peuvent être à l'écoute des besoins de groupes plus réduits. Les média électroniques favorisent aussi la rapidité et la diversité de moyens grâce auxquelles l'information peut être communiquée. Les échanges interactifs tels que groupes de discussion en ligne, bulletins, et forums d'utilisateurs se sont développés de façon spectaculaire et sont très visibles dans les infrastructures des organisations professionnelles et des services de traduction. Pourtant, d'autres types de rubriques, tels que des entretiens avec des professionnels de la traduction diffusés sur le Web, ne sont pas facilement disponibles. Ce numéro vous permet de rencontrer trois traducteurs de l'audiovisuel qui réussissent dans leur domaine. Nous espérons que les entrevues vous plairont.

L'une de nos priorités consiste à donner une voix à un certain nombre de langues et de cultures. Cette mission multilingue/culturelle, facilitée par notre dimension électronique, est encore en développement. Nous souhaitons encourager de plus nombreuses contributions de pays différents, par exemple, de pays tels que les pays d'Europe de l'Est et d'Europe centrale où la traduction et l'interprétation sont des disciplines établies et valorisées depuis longtemps. Ceux et celles qui ont contribué à ce numéro viennent d'Australie, du Canada, d'Espagne, de Suède et du Royaume Uni.

Le troisième volet de notre approche consiste en une vision de la traduction fondée sur l'intégration. Cette vision se manifeste à travers nos conceptions de la traduction non littéraire et à travers notre désir d'établir un lien entre le monde universitaire et celui de l'industrie. Les professionnels de la traduction et de l'interprétation, qu'ils soient universitaires ou praticiens, peuvent contribuer et contribuent à rendre notre monde plus uni. Nous sommes heureux de pouvoir concourir à cette intégration.