RSS feed

Editorial

Nous sommes ravis de vous proposer le sixième numéro de JoSTrans et son nouveau site. Nous espérons que vous le trouverez plus clair, plus agréable et mieux approprié au volume croissant des documents proposés. Il s'agit d'un numéro spécial en regard du contenu, consacré à la traduction audiovisuelle, mais l'apparence du journal s'est également renouvelée. JoSTrans reste fidèle à son approche semi-thématique afin de garder la souplesse et la rapidité d'une publication électronique, mais nous avons pensé que le développement spectaculaire des échanges et de l'information concernant l'audiovisuel justifiait un numéro sur le sujet.

Les documents reflètent les difficultés et les possibilités auxquelles font face les traducteurs, qui travaillent pour différents modes de transfert (doublage, voix-off, voice-over, sous-titrage) et pour divers média (cinéma, télévision, Internet et DVD). Les contraintes techniques et interculturelles sont ici explorées à travers un large éventail de facettes. L'accent est mis sur les défis auxquels sont confrontés les professionnels de la traduction audiovisuelle qui traduisent de l'argot, des chansons et des langues de spécialité.

Le désir de proposer JoSTrans comme plate-forme d'échange entre étudiants, universitaires, praticiens et autres professionnels impliqués dans l'industrie de la traduction reste visible dans ce numéro. Les entrevues avec des professionnels reconnus en sont la preuve, à travers une forme spontanée et pratique. Thomas Blomberg considère les problèmes de transfert auxquels des institutions telles que la BBC font face, tandis que Federico Spoletti et Frederic Chaume répondent respectivement à des questions sur le marché du sous-titrage pour les festivals de  films et sur les récents développements de la traduction pour le doublage.

Ce numéro diffère des précédents en ce qu'il est entièrement en anglais. Ceci ne reflète pas une nouvelle approche, comme le montre cet éditorial, et nous voulons continuer à publier articles et entretiens dans différentes langues. Néanmoins, la coordination requise entre plusieurs éditeurs a été facilitée par l'usage d'une langue commune.

C'est un plaisir pour le journal d'ouvrir ses pages pour la première fois à des éditeurs invités dont l'expertise contribuera à transmettre les articles les plus récents et pointus sur des sujets spécialisés. Dans ce numéro, Jorge Díaz Cintas, Pilar Orero and Aline Remael, tous trois chercheurs reconnus dans le domaine de la traduction audiovisuelle ont choisi et édité les articles. Ils sont vivement remerciés de leur contribution et de leur coopération !

(Trans. Lucile Desblache)